Boutique Vivre en Yoga Boutique Vivre en yoga

Vivre en yoga

Par  |  1 commentaire


J’ai mis des années à comprendre ce que ça signifie. Je suis encore en train d’intégrer cela à mon quotidien. C’est le jour où j’ai arrêté de traiter le yoga comme une activité à mettre à l’horaire que j’ai vraiment commencé à ressentir tout ce qu’il pouvait m’apporter. Quand on essaie de le mettre à l’horaire, ça devient lourd. C’est une chose de plus à faire entrer dans un emploi du temps où il y a déjà trop à faire.

Quand on se met à faire une posture ici et là, à s’assoir sur son tapis au pied du lit pour ne faire que les postures qui nous viennent spontanément sans trop réfléchir, sans tenter un enchainement cohérent, ça devient tout léger. On écoute ce dont le corps a besoin et on lui donne, sans horaire, sans obligation de temps, sans enchainement préétabli, sans être dans la tête au lieu d’être dans le corps, le cœur et l’âme. On se branche alors directement à notre source, au cœur de notre être. On inspire et on expire dans le mouvement parce que la connexion au corps est tellement forte que la respiration s’ajuste harmonieusement aux mouvements sans qu’on ait à y porter attention.

C’est à ce moment-là qu’on se met vraiment à vivre en yoga. Bien sûr qu’on devra avoir déjà pratiqué en studio, avec des enseignants, en ligne ou en classe pour avoir déjà en tête toutes les postures possibles et accessibles selon nos capacités. On les tiendra autant que le corps en a besoin, immobile ou toujours en mouvement, mais tellement à l’écoute. De façon moins structurée, moins organisée, plus spontanée, plus centrée. Avoir un éventail complet des possibilités qu’offre le yoga nous permettra de créer une pratique qui nous est propre, dans un style qui nous ressemble.

À travers les années, j’ai fait du yoga dans de nombreux studios, auprès de différentes enseignantes, d’un enseignant, j’ai découvert plusieurs formes de yoga, certaines qui me font du bien, d’autres qui me plaisent et certaines où je ne me retrouve pas. Ce sont avec ces enseignements que j’ai pu commencer à vivre en yoga, à être consciente de mon corps, de mon souffle. Ressentir là où le corps a besoin d’aller pour déloger les tensions, pour apaiser certaines émotions, pour se reconnecter à son essence, à sa puissance.

Pratiquer le yoga n’est plus une activité à mettre à l’horaire. Ce n’est pas non plus une pratique. C’est une façon d’être pleinement présente dans mon corps, dans ma vie, dans mon quotidien. C’est une façon d’être pleinement attentive aux messages que mon corps m’envoie, surmenage, fatigue, tensions, émotions refoulées, douleurs ou inconforts. J’ai souvent dit que parfois j’avais l’impression d’être dans un habit trop petit tellement je me sentais serrée, étouffée.

Chaque fois, j’ai remis le pouvoir de créer de l’espace dans mon corps à des professionnels tels que des massothérapeutes, chiropraticiens et ostéopathes. Cela m’a toujours fait du bien et je continue d’aller les consulter quand j’ai besoin d’aide pour retrouver de l’espace dans mon corps surmené. Mais maintenant, c’est de l’aide que je vais chercher, je ne remets plus le plein pouvoir entre leurs mains. J’ai repris ce pouvoir en créant moi-même de l’espace dans ce corps qui est mien avec la méditation, la respiration consciente et en vivant en yoga.

Et vous, vous pratiquez le yoga ou vous vivez en yoga?

Isabelle pratique le yoga depuis une quinzaine d’années et a touché à différents types d’enseignements auprès de plusieurs professeurs certifiés. Le yoga, la méditation, la lecture et l’écriture sont ses principales passions. Amoureuse d’abord et maman de deux magnifiques filles, elle réussit, souvent, à concilier sa vie professionnelle, familiale et ses passions personnelles pour se créer une vie à son image... dynamique, rieuse, heureuse!

1 commentaire

  1. Johanick

    5 septembre 2018 à 6:28

    Ahhh! Ce billet tombe à point. Déroulons notre tapis en permanence pour qu’il devienne un refuge inspirant et ressourçant… je fais ça ce matin, 🙂

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *