Boutique Vivre en Yoga Boutique Vivre en yoga

Se ficher la paix et débrayer!

Par  |  0 commentaire


Bonjour à tous!

Cela fait longtemps que je n’ai pas fait d’article aussi personnel et je pense que j’en avais très très envie et même vraiment besoin, mais parfois il faut savoir attendre le bon moment pour le faire.

A vrai dire ces derniers mois ont été très riches en rendez vous, « events », préparations, répétitions, pressions, invitations, buts, jobs alimentaires, etc etc…

Et moi, au milieu, bien à vrai dire je me suis un peu oubliée! Après un événement certain dans ma vie, je me suis promis de ne plus perdre de temps, de foncer comme une dératée et de faire des milliards de choses. De plus, je connais très bien toute l’énergie qui peut vivre en moi et à quel point je peux être une machine sans limites quand je le veux!

J’ai toujours été très curieuse et avide de tout, mais comment vous dire que dans cette course effrénée contre le temps j’ai finalement eu du mal à dire NON et cela non par envie, mais par peur de rater des choses. J’ai tout bêtement vécu ces derniers mois comme une boulimique de VIE et d’ENVIES en ne respectant plus mes besoins vitaux essentiels et les cycles normaux qui vont avec!

J’ai donc couru partout, fait des tonnes de choses, mais j’ai senti au fond de moi un ras le bol tout d’un coup, un petit épuisement, une non-envie de certaines choses. J’ai laissé trainer en pensant que c’était un coup de mou ce qui peut en soit arriver, puis j’ai finalement compris ce qu’il en était.

À force de vouloir trop en faire, à force de vouloir être partout, à force de vouloir être trop parfaite et de me mettre  une pression de dingue je ne vivais pas ma vie, ni  tous ces événements en pleine conscience, mais souvent en étant juste à côté de ceux-ci.

Je vous explique! Par exemple vous rêvez d’aller voir le concert de Beyonce, mais vous devez aussi aller voir vos amis car il faut toujours prendre soin de nos relations ;  vous voulez absolument continuer à prendre soin de votre body donc sport obligatoire ; bien sûr vous ne voulez surtout pas négliger vos projets alors vous êtes à fond entrain de bosser dessus et de ne penser qu’à eux ; vous devez évidemment payer vos factures donc vous bossez comme une dératée dans un job X ou Y etc etc etc.

Du coup ce qu’il se passe c’est que vous ne comptez pas vos heures, vous vous épuisez à petit feu, mais vous êtes une « Warrior » alors demain vous dormirez un peu plus. Vous vivez chaque événement de votre vie en pensant à celui d’après donc clairement en n’étant qu’à moitié là, vous enchaînez sans cesse, vous « performez » et finalement, he bien vous vous dopez à la pression que vous seule vous vous mettez, à l’adrénaline de cette course sans fin.

Vous pensez objectifs objectifs et au milieu  vous respectez vous un peu finalement ? Votre mental ne devient-il pas un peu beaucoup trop prenant ? Ce schéma est-il très naturel ? Cela vous fait-il du bien? Cela vous calme-t-il et vous apaise? Est-ce que cela vous rend heureux ?

Voilà des questions qu’il ne faut pas négliger pour retrouver un tant soit peu la paix!

He  bien, à vrai dire, je déconnecte depuis seulement quelques jours (je me force à prendre des vacances 😉 ) (j’ai écrit cet article début août) et je me sens déjà beaucoup plus ancrée et alignée  avec moi même.

J’écris cet article en toute honnêteté, car je crois que ce système n’est pas bon pour moi et  je ne peux imaginer qu’il soit bon pour quelqu’un et pourtant je me suis bien laissée prendre au piège comme beaucoup d’entre nous.

Cette course fatigante est totalement harassante et épuisante.

Je passe moi-même ma vie à le répéter à qui veut l’entendre mais, l’équilibre est définitivement la clé ; alors je me le répète encore à moi même aujourd’hui.

Il faut arrêter de se mettre une pression de dingue pour tout et rien et débrancher quand il le faut en laissant simplement l’univers faire son travail. On ne peut pas tout contrôler !!!

Alors oui j’ai de l’ambition, oui je travaille dur pour réaliser mes rêves, mais je dois aussi penser à ma santé mentale et physique en me faisant tout simplement confiance et en lâchant prise quand il le faut!

Je commence donc cette rentrée avec toujours plein de projets en cours, mais je me promets à moi même que parfois j’enclencherai la première et que je laisserai simplement aller ce qui doit être.

Je m’accorderai des moments de plaisirs simples sans but,  je ferai davantage confiance au monde extérieur et  je travaillerai encore plus sur la pleine conscience d’être là dans le moment présent.

La vie est belle alors ne passons pas à côté de tout cela , car tout est là juste comme il faut.

Tout est parfait pour nous au moment présent pour nous procurer tout ce qu’il faut et tout ce dont nous avons besoin MAINTENANT.

LOVE

JANA est Française, elle est avant tout une artiste, elle se passionne d’abord pour la musique et en fait très vite son métier. Elle étudie l’art dans une grande école à paris ce qui la pousse à commencer les auditions et castings et se voit très vite rejoindre de grandes comédies musicales, des artistes de renoms, des génériques de dessins animés et des spectacles en tout genre en voyageant ou le vent la mène Chine, Corée, Suisse, Angleterre, Italie, Espagne, Caraïbes pour finalement déposer ses bagages au Canada ou elle se découvre une passion débordante pour cette vie de nomade et la vie en général. C’est tout naturellement que l’écriture et la photographie ont pris place dans sa vie. C’est alors que l’esprit de plus en plus ouvert, la conscience de plus en plus éclairée et l’envie perpétuelle d’apprendre plus ne cessent d’augmenter ! Elle se passionne alors pour l’alimentation vivante, l’écologie, le yoga, l’autonomie, le sport, la pensée positive, la liberté… Finalement le respect de la vie ! Elle écrit alors pour la fondation David Suzuki, pour des magazines comme « maison du 21e siècle »… En quête d’encore plus de liberté, elle créer sa propre plateforme « ECHOVIVANT » qui compile toutes ses passions, ses envies et ses coups de cœur… L’ascension se passe merveilleusement bien et le bonheur est de plus en plus grand chaque jour !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *