Boutique Vivre en Yoga Boutique Vivre en yoga

Que voulez-vous faire dans la vie?

Par  |  0 commentaire


Moi, je veux faire une différence. Et j’y arrive. Souvent. Je suis toujours touchée quand je sens que j’ai pu faire une différence, même toute petite, dans la vie des gens. Mais à travers ce désir qui part du cœur, vient une grande pression… auto-infligée. En entrevue, j’ai déjà dit à un futur employeur qu’il n’aurait jamais besoin de me mettre de pression, que je faisais ça très bien moi-même. Et c’est vrai tant dans ma vie professionnelle que dans ma vie privée. J’oublie parfois que je ne peux pas tout porter sur mes épaules, que tout n’est pas ma responsabilité, que faire de mon mieux est suffisant, et qu’il arrivera que je ne puisse rien faire pour aider et que c’est correct ça aussi.

Mais je suis entière, je n’ai pas beaucoup de demi-mesures. Mon beau-père dit de moi que je suis absolue. Je trouve que ça me décrit bien. Il dit aussi que bien canalisé, toute cette énergie donne de merveilleux résultats. Je suis d’accord. Mais parfois, cette énergie part dans tous les sens et au lieu de me nourrir, elle m’épuise et me fais perdre mes repères.

Voici une affirmation tirée du jeu de cartes Miracles Now de Gabrielle Bernstein qui m’a fait réfléchir. “I release my need to be perfect, and I center into my commitment to serve the world more love.” Je traduirais librement par : « Je me libère de mon besoin d’être parfaite et me concentre sur mon engagement à offrir plus d’amour au monde. » C’est plus léger, qu’en dites-vous? Agir avec amour. N’est-ce pas amplement suffisant? Et ne devrait-on pas appliquer cela envers nous-mêmes d’abord?

Qui est votre plus grand bourreau? Vous. Ce n’est peut-être pas vrai pour vous, mais ça l’est pour moi. Il y a bien une pression qui vient de l’extérieur, mais elle ne se mesure en rien à celle que je m’inflige à moi-même. Et c’est lorsque cela prend des proportions avec lesquelles je ne peux plus composer que je fais habituellement un retour aux sources, que je me tourne vers le coffre à outils que je me suis construit à travers les années. Prendre du recul pour voir les choses plus rationnellement. Prendre du temps pour moi. Pratiquer des activités qui me redonnent de l’énergie. Bien me nourrir et dormir suffisamment. C’est simple, non? Pourtant, il est si facile de se mettre sur la touche au profit d’un million d’autres projets, engagements ou pour être là pour tous, sauf pour soi.

Récemment, après une journée où il n’était pas encore 10 h que j’étais déjà complètement épuisée, je me suis choisie. En fin de journée, je suis partie seule, je me suis rendue au bord d’un lac, j’ai choisi la séance de yoga doux de Pamela Gooria disponible sur le site MonYogaVirtuel.com et j’ai pratiqué pendant un peu plus de 26 minutes au vent sur le quai avec le mouvement des vagues devant un majestueux coucher de soleil. J’en suis ressortie énergisée, apaisée et équipée pour continuer la semaine non pas là où je l’avais laissée, mais plus forte du choix conscient de ne pas laisser les évènements venir troubler ma paix intérieure. Je sais que ce ne sera que de courte durée avant que j’aie à refaire cette prise de conscience. Mais je sais aussi qu’à force de pratique, tranquillement, ça deviendra plus facile et qu’un jour ou l’autre, ce sera un peu plus automatique.

Alors, que voulez-vous faire dans la vie? Moi… je veux faire une différence, à commencer pour moi.

Isabelle pratique le yoga depuis une dizaine d’années et a touché à différents types d’enseignements auprès de plusieurs professeurs certifiés. Le yoga, la méditation, la lecture et l’écriture sont ses principales passions. Amoureuse d’abord et maman de deux magnifiques filles, elle réussit, souvent, à concilier sa vie professionnelle, familiale et ses passions personnelles pour se créer une vie à son image... dynamique, rieuse, heureuse!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *