Boutique Vivre en Yoga Boutique Vivre en yoga

Place à l’espace

Par  |  0 commentaire

En tant que mère, artiste, travailleur autonome, amoureuse, femme…. j’ai la tête remplie.

Moi qui suis une bordélique dans l’âme, j’ai besoin de clarté, d’ordre et d’espace dans ma vie. Quand ma maison est sans dessus dessous, je tourne en rond sans trop savoir par quel bout commencer ma journée. Mon regard est distrait par mille et une choses et je me perds dans toutes mes idées.

J’ai longtemps cru que je préférais le chaos et la phrase «Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place» me faisait rire! Pffff! Tellement maniéré! J’ai compris plus tard que l’ordre n’est pas le TOC des personnalités maniériées, mais plutôt, une histoire de paix d’esprit.

Moi qui génère des quantités astronomiques de petites notes, qui imagine sans cesse de nouveaux défis, de nouvelles créations, de nouveaux concepts, j’ai déjà trop de choses en tête. J’ai besoin d’un endroit neutre où me déposer.

Pour m’aider, j’ai décidé de réduire les objets qui forment mon quotidien. De cette façon, c’est beaucoup plus facile de trouver cette fameuse Place-Pour-Chaque-Chose. La réflexion a débuté tout doucement après la lecture du livre L’art de la Simplicité de Dominique Loreau. Une auteure qui a vécu 27 ans au Japon. Ses observations sur les cosmétiques, l’alimentation, l’habillement, l’amitié, le ménage et le plaisir m’ont amenées à transformer la perception de mon environnement.

Depuis quelque temps, on parle beaucoup de simplicité volontaire et de minimalisme. Du livre de Marie Kondo «Le pouvoir étonnant du rangement» au documentaire «Minimalisme: consommer moins pour vivre mieux» de Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus en passant par le grand mouvement actuel du zéro déchet, tous ces enseignements se recoupent pour nous livrer une philosophie toute simple:

Ne gardons que le nécessaire; ce qui nous fait plaisir et qui contribue à notre bien-être global.

Exit les vêtements qui encombrent notre garde-robe alors que chaque matin nous cherchons ce que nous pourrions bien enfiler. À la place, privilégions les vêtements de qualité, produits avec respect. Quelques classiques combinés à de beaux accessoires ont le potentiel de se renouveler sans cesse et de nous habiller pour toutes les occasions.

Exit les pots sans couvercles, les 3 fouets, les 4 ouvre-bouteilles, les spatules à demi fondues… Pourquoi nos tiroirs sont-ils toujours aussi remplis! Parfois je m’imagine ouvrir les placards et ne trouver que le strict minimum, des objets de qualité, beaux et pratiques que je trouve du premier coup! Wow. Ici, c’est un «Work in progress»!

Exit les oeuvres d’art familiales qui ne nous plaisent pas. Oui, mais c’est familial! Je comprends. Mais si ça te fait grincer des dents chaque fois que tu le vois… Quelqu’un d’autre en profitera mieux!

Exit le tiroir à cochonnerie, le comptoir rempli, les armoires qui débordent, les 1000 bibelots. C’est tellement difficile de profiter des belles choses lorsqu’elles sont ensevelies sous une montagne d’autres «objets tellement importants ou simplement inclassables».

Place à l’espace, à la simplicité, à la beauté, à l’esthétique, à l’accessible.

Mais aussi place au ménage accéléré (Youpiii!).

Un travail au quotidien

Le mantra qui peut nous accompagner: Choisir, recycler, donner, jeter.

La simplicité, c’est l’art de conserver le minimum en préservant une harmonie visuelle et pratique. C’est un travail de recherche constant. Épurer demande une grande attention, une présence assidue.

C’est la même chose en art.

Je le vis aussi dans mon travail de joaillière. Créer un bijou aux lignes simples et pures qui véhicule un message puissant est un exercice de retour à l’essentiel. C’est le travail du subtil.

La simplicité, c’est un engagement envers soi-même. C’est une façon de vivre qui s’acquiert avec le temps et la pratique.  Est-ce que ça devient facile? Les choix se font de plus en plus intuitivement. Toutefois, le tri ne s’arrête jamais!

Depuis que j’ai commencé à ne garder que le nécessaire et à donner ce qui ne me sert plus, je suis presque abonnée au comptoir de dons de mon quartier. Comment peut-on avoir autant de choses dans nos vies!? Évidemment, je ne suis pas encore passée maître, il me manque de pratique, peut-être et surtout de discipline, mais je suis convaincue que prendre le temps de choisir les objets qui nous entourent est un grand pas vers une vie plus consciente.

À vos marques – prêts – Trrrriez!!!!

Capture d’écran 2016-01-24 à 00.36.27

Joaillière instigatrice de la ligne de bijoux INSPiiiR, Marie-Sophie Bertrand propose des créations uniques comme témoins des événements marquants de votre vie. Passionnée par le pouvoir des symboles, l’alimentation saine et le lien corps-esprit, l’univers du yoga devient un point central d’inspiration pour son quotidien. Suite à de multiples voyages en Europe, en Asie et en Russie, elle décide de suivre une formation en joaillerie à L’Écoles des Métiers du Sud-Ouest de Montréal et de lancer sa marque de bijoux. Au cœur de sa démarche se trouve une quête d’authenticité, de bien-être, et
 de simplicité. C’est dans cet esprit qu’elle rencontre chaque client 
et les accompagne vers un échange qui donne naissance à un bijou unique et à leur image. Ainsi chaque création respecte délicatesse et harmonie en plus de véhiculer un message personnel et positif. Son slogan : Racontez-moi votre bijou !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *