Boutique Vivre en Yoga Boutique Vivre en yoga

Mettre son masque à oxygène, en premier

Par  |  2 Commentaires


Mes clientes, majoritairement des mamans, me font fréquemment part d’avoir le sentiment d’être égoïste lorsque vient le temps de chausser leurs espadrilles et sortir faire leur entraînement de course à pied.

En tant que professionnelle, je comprends tout à fait le sentiment de ces femmes. Ce qui m’inspire aujourd’hui à partager avec vous la métaphore du masque à oxygène.

Imaginez-vous en avion. Quand soudainement survient un trouble. Les masques à oxygène tombent en face de vous. Votre premier instinct est d’atteindre la chaise à côté et d’aider votre enfant en panique. Imaginez que vous faites ce choix. Vous vous exténuez pour y parvenir. L’oxygène manque. Vous êtes alors incapable de l’aider comme vous le désirez.

Lors d’un cas d’urgence, tel que celui-ci, quelles sont les directives des agents de bord? Mettre son propre masque à oxygène en premier, puis mettre celui sur l’enfant après. La première fois que j’ai entendu ça, j’ai été scandalisée : « Pour quelle raison au monde je ferais ça? Bien sûr, je vais mettre le masque à oxygène de mon enfant en premier! »

Le but de cette métaphore est de démonter qu’il est important de mettre son propre masque à oxygène, voire de prendre soin de soi. Même si c’est difficile à faire. Pour être apte à aimer, écouter, accompagner et soutenir nos enfants, notre famille, nos amis(es) ou nos collègues il est tout aussi important de ne pas perdre de vue ses propres besoins.

Donc, prendre le temps d’aller courir n’est pas d’être égoïste. Au contraire, une pratique d’activité physique quotidienne :

  • Améliore la confiance et donne une vision plus positive de la vie.
  • Permet de remplir les tâches quotidiennes plus facilement en se fatigant moins.
  • Réduit le niveau de stress et améliore l’humeur.
  • Contribue au renforcement du système immunitaire augmentant ainsi la résistance aux problèmes de santé.
  • Augmente l’espérance de vie et améliore la qualité de vie.

Alors, pour mieux prendre soin de ceux que vous aimez, mettez votre masque à oxygène en premier!

Annie est entraîneure personnelle depuis 2010 et fondatrice, entraîneure-chef du Club de Course Tribu. Elle complète un baccalauréat interuniversitaire en prévention des maladies et promotion de la santé à l’Université Laval réalisé conjointement avec l’Université de Montréal et l’Université du Québec à Trois Rivières. Annie a choisi la santé préventive pour promouvoir de saines habitudes de vie auprès des femmes afin d’améliorer et d’optimiser leur santé. De plus, ce domaine de la santé lui permet d’établir une relation privilégiée avec sa clientèle, ce qu’elle apprécie particulièrement. La satisfaction des clientes lui tient beaucoup à cœur; c’est pourquoi elle adopte une approche centrée sur celles-ci en s’assurant qu’elles participent à la mise en place d’un plan adéquat en tenant compte de leurs réalités, besoins et objectifs. Champs d'intérêt : santé préventive, santé de la femme, psychologie de la santé, vieillissement, course à pied.

2 commentaires

  1. Isa

    13 janvier 2015 à 7:27

    Ayant un fils avec une déficience intellectuelle, j’adhère complètement à ce plaidoyer!

  2. Pingback: Donnez-moi de l’oxyène! | La magie du changement, Coaching PNL et autres trucs

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *