Boutique Vivre en Yoga Boutique Vivre en yoga

Loin de la frénisie urbaine au Spa Eastman Montréal

Par  |  0 commentaire


En plein centre-ville de Montréal, il existe de ces oasis de paix qui font du bien au corps, à l’esprit et à l’âme. L’un de ceux-ci où il fait bon prendre une pause : le Spa Eastman Montréal — l’un des premiers spas urbains à avoir vu le jour dans notre belle métropole.

C’est un vendredi matin, après une bonne semaine bien remplie comme on les connaît, que j’ai appuyé sur le bouton « pause » au 16e étage du 666, rue Sherbrooke Ouest. Détente : me voilà !

Première destination : la thermothérapie

La notion de rituel a ce je-ne-sais-quoi de rassurant, et cette parenthèse bien-être en thermothérapie avant le massage est un must-have — sans l’ombre d’un doute !

Depuis sa rénovation, le Spa Eastman Montréal s’est doté non pas d’un, mais bien de deux espaces de thermothérapie : un pour les hommes et un autre pour les femmes. Ce cocon bien-être nous invite à déposer vêtements (et tensions !) dans notre case pour accéder à l’alternance du chaud froid grâce à son cycle de sauna infrarouge qui aide notre peau à mieux respirer et à nous départir des tensions au niveau des muscles, débarrassés de leurs toxines ; suivi de la douche Igloo : une fine bruine d’huiles essentielles de menthe poivrée et d’eucalyptus aux effets anti-inflammatoires.

On nous invite ensuite à passer sous la douche pour une exfoliation du corps : un gel douche de la marque éponyme (Spa Eastman) que l’on mélange à du sel de mer. Nous voilà fin prêtes et détendues dans l’aire de repos. Un moment en toute zénitude avant notre massage tant attendu.

Massage : tissus profonds

J’ai choisi le massage tissus profonds, désireuse de soulager mes tensions musculaires et d’atteindre une relaxation profonde afin de nourrir mon niveau d’énergie. Différent du massage suédois classique, il est pratiqué sans huile ou gel. Il est offert avec beaucoup de lenteur et de profondeur à la fois au niveau des muscles, mais aussi au niveau des tissus conjonctifs. Profondeur, ça oui, et on le sent ! On agrippe les tissus, plutôt que de passer sur eux. C’est pour ça que l’on emploie souvent le terme : rouleau compresseur !

Si certaines régions de mon corps étaient contractées en début de parcours, il en a été définitivement autrement à la toute fin du massage. En libérant les adhérences entre les couches musculaires — qui provoquent des tensions souvent chroniques — et en étirant les muscles, on réduit les douleurs pour un retour du corps au repos, sans tension.

Je suis sortie littéralement revitalisée de ce massage, et dans un véritable état second. J’étais très heureuse de retrouver l’aire de repos où je me suis installée pour une bonne quinzaine de minutes avant de prendre le temps de me rhabiller avec beaucoup de lenteur.

PSST : À la boutique, au rez-de-chaussée, vous trouverez aussi tout plein de bons produits pour continuer de vous bichonner à la maison. Pour ma part, je suis repartie avec un masque coréen et un bon smoothie (avec pot réutilisable, merci !) pour vitaminer mon intérieur.

Pour plus de détails, rendez-vous sur leur site Web : Spa Eastman Montréal

Passionnée par les gens, l'art de vivre, le mouvement du corps et l’écriture, Julie se dédie à un mode de vie sain par le biais du blogue qu’elle a fondé, la rédaction /consultation mode de vie et l'enseignement du yoga et du danga (yoga-danse).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *