Boutique Vivre en Yoga Boutique Vivre en yoga

L’acupuncture esthétique, vous connaissez ?

Par  |  1 commentaire


J’adore tester des soins bien-être — c’est un plaisir incroyable que j’aime m’offrir. Je suis non seulement gaga des bénéfices d’un massage ou d’un soin du visage, mais je suis aussi fondamentalement curieuse. J’adore découvrir des méthodes naturelles et des talents. Il existe des thérapeutes extraordinaires.

Il faut dire aussi que j’apprécie de plus en plus cette relation profonde et viscérale entre la beauté et la santé. Bizarrement, elle n’est pas toujours exprimée concrètement dans nos sociétés occidentales. Un teint santé peut souvent passer par le maquillage ou par des injections. Si je n’ai absolument rien contre le maquillage (j’en porte moi-même), je suis davantage charmée par les soins d’une séance de kundalini yoga sur mon corps et ma peau, ou d’un automassage du visage, que d’un nouveau blush et d’un crayon contour de l’œil. Encore une fois, il n’est pas ici question de faire un choix, mais d’asseoir, peut-être, sa réflexion sur la beauté à un niveau plus global. C’est un peu là où je veux vous amener.

Une vision holistique sur la santé inclut aussi une vision de la beauté saine — à mon avis. Et ce volet m’a poussé à tester tout dernièrement l’acupuncture esthétique.

Oui, oui, vous avez bien lu — de l’aculifting.

C’est un rendez-vous!

Me voilà donc hyper happy chez Espace Nomad, shop bien-être pour vivre l’expérience. Je vous dis d’emblée que je me fais traiter depuis des années, de façon sporadique, en acupuncture. Je n’avais pas d’appréhensions pour les aiguilles.

L’aculifting est une première pour moi dans ce lieu magnifique qui a pignon sur rue sur le boulevard Saint-Laurent. Avec ses smoothies, sa boutique et ses soins de qualité — quoi demander de mieux ?

Je suis rapidement prise en charge par la très douce, inspirante et compétente Jessy Thériault.

Pourquoi et comment?

Comme toute rencontre avec un spécialiste, l’acupuncteur prend un moment pour connaître l’état général de notre corps, car l’aspect beauté est pris en charge de manière intégrale. Qu’en est-il de notre sommeil, de nos règles ? Bref, tout ce qui doit être mentionné est mentionné. On se sent rapidement en confiance.

La première séance (soin dit classique), incluant le questionnaire de santé en médecine chinoise, est d’une durée de 90 minutes. Pour les traitements de suivi et d’entretien, certains aupuncteurs offrent des séances de 60 minutes. Au spa Espace Nomad, c’est le soin classique qui est offert.

D’ailleurs, l’acupuncteur ne va pas uniquement travailler au niveau du visage. On pratiquera l’acupuncture sur l’ensemble du corps — même si le focus reste tout de même le soin dit « esthétique » : élasticité de la peau et régénération. Le travail est sur tout l’organisme pour nous harmoniser.

La séance

Le thérapeute débute donc avec quelques points d’acupuncture pour stimuler et équilibrer le corps — tout comme lors d’une séance régulière.

Pour le visage, on débute avec la détente des muscles avec le rouleau coréen avant de les stimuler. Cette étape permet à la peau d’être plus receptive à la pose des aiguilles.

S’en suit un focus sur le visage avec la pose des aiguilles. On garde les yeux fermés (une nécessité puisqu’on travaille avec des aiguilles près des yeux). L’acupuncteur nous informe des aiguilles qui y sont méticuleusement insérées. Le soin implique la pose d’un peu plus d’une vingtaine d’aiguilles. Ce sont de très fines aiguilles plaquées en or.

Les zones plus à risque (notamment le contour de l’œil) recevront des aimants plutôt que des aiguilles. C’est froid et apaisant — je vous jure !

La détente s’installe et même si on avait envie, par curiosité, d’ouvrir les yeux, on les garde clos. (Mon côté petite fille curieuse, je présume !)

Prochaine étape, des pulsions électromagnétiques dans le visage qui viennent bouger certains muscles et faire ainsi mieux circuler les liquides. Les aiguilles sont toujours là, on s’y habitue. Le sommeil gagne même du terrain.

La séance se termine donc avec le retrait des aiguilles. Juste avant d’appliquer la crème hydratante, un massage au rouleau en pierre de Jade est fait sur l’ensemble du visage et du cou. Comme la pierre de Jade est naturellement froide, la fraîcheur du rouleau permet de bien resserrer les pores de la peau. Le roulement amène également le mouvement de la lymphe, donc favorise l’élimination des toxines.

L’après-séance

Comme pour n’importe quelle séance d’acupuncture, on en sort un peu fatiguée. Il est donc recommandé de prendre un peu de repos. Il est aussi recommandé de bien s’hydrater.

Pour ce qui est du visage, on dénote, dès la sortie, un effet bonne mine. La peau semble plus tonique et vivante. J’ai aussi remarqué une belle couleur à mon épiderme. Aucune envie d’y ajouter un fond de teint ni quoi que ce soit.

Je suis sortie fraîche comme une rose, un smoothie Nomad en main. Le nec plus ultra, quoi !

La fréquence de l’aculifting

Elle dépend évidemment de l’âge de votre peau. De mon côté, on m’a conseillé quatre fois par année, aux changements de saison.

À discuter avec le thérapeute.

Vous aimeriez plus de détails sur cette pratique ou pour une consultation, rendez-vous sur https://www.espacenomad.ca.

Contre-indications importantes à retenir :

Il est essentiel de noter que ce soin est :

~ contre-indiqué aux femmes enceintes.

~ contre-indiqué aux personnes qui ont un diagnostic de rosacée.

~ contre-indiqué aux personnes qui ont reçu des injections de botox / et ou de collagène il y a moins de 12 mois

~ Prudence aussi avec les personnes portant un stimulateur cardiaque (la personne doit le mentionner si c’est le cas).

Bonne séance !

 

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmospheres et des concepts lors de ses ateliers: ART DE VIVRE, de DANGA et ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

1 commentaire

  1. Pauline

    20 juillet 2017 à 6:12

    Cool! A mettre sur ma liste!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *