Boutique Vivre en Yoga Boutique Vivre en yoga

Du yoga à la sexualité

Par  |  0 commentaire


Les apprentissages que l’on fait dans notre pratique de yoga peuvent se transférer à la sexualité. En prendre conscience peut nous permettre de les intégrer et de les ancrer.

La respiration

Dans une pratique de yoga, la respiration sert de point de repère, d’ancrage. Lorsque notre esprit décide d’aller faire une promenade, revenir à la respiration est un redoutable outil. La respiration nous aide aussi à percevoir les sensations présentes dans notre corps.

La respiration joue exactement le même rôle lors d’une relation sexuelle. En revenant à la respiration, on se permet de revenir au moment présent, à ce qu’on est en train de partager. On se permet de ralentir les pensées inutiles qui nous assaillent, ou d’atténuer l’anticipation qui est parfois présente. Respirer profondément, permet de sentir plus clairement ce qui se passe dans notre corps et est donc fort utile pour augmenter le plaisir présent ou du moins pour prendre conscience de ce qui nous plait moins et se réajuster.

Puisque la sexualité ne se limite pas à une relation sexuelle et qu’elle englobe aussi l’ensemble des interactions entre les hommes et les femmes, la respiration peut être d’un grand secours dans plusieurs autres situations. Par exemple : quand on doit avoir une discussion sérieuse, que ce soit pour régler un conflit ou pour partager ses sentiments. Lors d’un premier rendez-vous où on a envie de se sauver, où on se demande quoi faire ou quoi dire. Autant de fois où poser ses pieds par terre et prendre une belle et ample respiration profonde ne pourra qu’aider.

Au delà de la technique

On est souvent à la recherche d’une technique, de « la bonne façon » de respirer. Lorsqu’on souhaite améliorer notre façon de respirer, la première étape est toute simple. Il s’agit de d’observer notre respiration telle qu’elle est sans rien changer. Est-ce qu’on respire profondément, simplement, amplement ? Est-ce qu’on a l’impression que notre respiration est facile, difficile,  saccadée, étranglée ? Le plus important c’est la conscience qu’on développe à l’égard de notre respiration. Une fois que la conscience est là, on peut essayer d’approfondir la respiration, de faire gonfler l’abdomen, les côtes, lentement, doucement, en continuant d’observer ce qui est présent. Plusieurs écoles de pensées et techniques existent, reste à les essayer et à découvrir ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Geneviève Labelle
Sexologue
gelabelle@yahoo.com
514-444-6775
www.petitsetgrands.blogspot.com

Geneviève Labelle est sexologue, intervenante sociale et animatrice de cours prénataux. Depuis 2003, elle offre aux parents, ainsi qu’aux intervenants des milieux périnatal, préscolaire, scolaire et communautaire, des ateliers sur la sexualité qui permettent d’acquérir de nouvelles connaissances, d’alimenter la réflexion, de comprendre le développement sexuel et de réfléchir sur soi. Diplômée de l’UQAM à la maîtrise en sexologie clinique, elle propose des services de sexothérapie à la clinique Émergence Santé située à Montréal ainsi qu’à Eastman. Geneviève est une passionnée de la sexualité humaine, en plus d’avoir développé une grande habileté en animation et en intervention auprès de diverses clientèles. Son approche démystifie certains aspects de la sexualité et facilite la route qui mène à une expérience enrichissante et débordante de satisfaction.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *