Boutique Vivre en Yoga Boutique Vivre en yoga

Chakra du coeur, ouvre-toi!

Par  |  0 commentaire


On ne sait pas trop pourquoi le yoga fait autant de bien. Soudain, sur notre tapis, le stress se dissout en même temps que le corps s’étire. Nos épaules s’ouvrent et notre cœur explose et s’illumine. Notre dos se courbe vers l’arrière et les idées jaillissent. Sur notre tapis, le corps n’est pas le seul à bénéficier du 10 minutes ou de l’heure que nous lui accordons. Sur notre tapis, les blocages émotionnels s’opèrent parfois de façon drastique.

À la vue de quelques épaules voutées cette semaine, protégeant un cœur replié sur soi, et au constat désolant de mes propres épaules qui s’affaissent à leur tour, l’idée d’écrire un billet sur le chakra du cœur m’apparaît pertinente. Après tout, rien n’est laissé au hasard : ouvrir la région des épaules et bomber la poitrine permet non seulement au corps de s’étirer magnifiquement, mais c’est aussi une porte d’entrée à l’amour de soi et des autres. Et c’est peut-être parce que les postures d’ouverture du cœur m’interpellent et m’apportent beaucoup d’apaisement que je ressens l’envie d’écrire un billet sur le sujet aujourd’hui.

Le chakra du cœur, c’est la vie! Il est relié au sang, au cœur, à la cage thoracique, aux poumons, à notre précieux système immunitaire, à la peau, aux bras et aux mains. Il crée un lien entre les trois premiers centres (reliés aux émotions) et les centres supérieurs. C’est le transmutateur des émotions, l’expression de l’amour véritable libéré de l’égo. Ce chakra ouvre le chemin de la compassion et de la guérison des blessures émotionnelles. Il permet un amour inconditionnel de soi et des autres, du bonheur et de l’expansion.

Lorsque nous sommes en situation de stress, qu’il soit passager ou permanent, et même psychologique, notre corps se coupe inconsciemment de ce qui n’est pas lié à notre survie. Durant un stress, notre énergie est utilisée pour augmenter notre rythme cardiaque, stimulant par le fait même la production de l’adrénaline et du cortisol. Ainsi, notre corps devient prêt à passer à l’action pour assurer sa survie. Lorsque nous avons cette désagréable impression qu’un danger à plus ou moins grande échelle nous poursuit constamment, notre stress physique, conçu pour un court moment, devient un stress psychologique qui influence à la fois notre corps et le chakra du cœur. Lorsque nous sommes soumis au stress, le contact avec le monde extérieur se coupe et l’énergie du cœur passe alors au second plan. Un chakra du cœur dysfonctionnel amène diverses pathologies, tant psychologiques que physiques : des difficultés relationnelles et affectives, un manque de confiance en soi ou la déprime, mais également un affaiblissement du système immunitaire, des pathologies cardiaques, pulmonaires, circulatoires, ou de la douleur à la poitrine ou dans le haut du dos.

Le centre du cœur est le siège de la transformation. D’ailleurs, en méditation avancée, nous utilisons cet espace pour accéder à des niveaux de conscience supérieurs.

Il existe des méthodes pour ouvrir le centre du cœur. La méditation et le reiki en sont deux bien efficaces. À un niveau physique, par contre, j’affectionne particulièrement les postures d’ouverture en yoga, puisque l’expansion de la cage thoracique (et du chakra du cœur!) procure un bien-être physique immédiat. Déjà, l’ouverture de la poitrine aide à dénouer l’effet de pression que nous ressentons peut-être au niveau du plexus et du cœur… vous savez, cette sensation de serrement, cette impression d’une armure qui comprime notre thorax?

Il existe plusieurs postures pour l’ouverture du cœur. Les flexions arrière sont toutes particulièrement efficaces pour étirer la cage thoracique et permettre donc l’expansion de la région du cœur, la porte d’entrée de notre amour de soi et des autres. Les postures à prescrire sont les suivantes :

Le cobra

 

Le chameau ou le demi-chameau

 

Le guerrier

 

Le poisson

Également, ma routine matinale, les 5 rites tibétains, permet au cœur de s’épanouir, notamment dans la pratique dynamique du chameau et du chien tête en bas et tête en haut. Cette routine est vraiment efficace. Je n’en ressens que des bienfaits positifs, et la musculature de mes bras et des mes épaules se raffermi et se défini de façon visible, mais délicate, ce qui n’est pas sans me déplaire. J’en ressens aussi une force accrue au niveau des mains et des poignets. Vraiment, cette pratique mérite d’être explorée. Elle apporte un bien-être sans précédent en stimulant les glandes et les organes et en provoquant un jaillissement d’énergie dans chacun des chakras. Votre corps en sera plus fort, plus souple, plus rayonnant!

Amenons plus de compassion dans notre vie et sur la planète. Nous en avons grandement besoin. Notre pauvre petite cage thoracique comprimée ne pourra que nous remercier.

Bon yoga à tous et à toutes et bon début d’automne!

 

Johanick

xxx

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *